Exposition aux ondes électromagnétiques

Quelles sont les ondes électromagnétiques ?

Sans nous en rendre compte, nous utilisons au quotidien énormément d’objets qui fonctionnent avec des ondes électromagnétiques. Et, sans nous en rendre compte, nous sommes traversés en permanence par ces ondes invisibles.

Les ondes électromagnétiques transportent de l’énergie et de l’information. Elles se propagent dans le vide, à une vitesse donnée, et traversent la majorité des matériaux.

On classe les ondes électromagnétiques en fonction de leur fréquence ou de la puissance du champ qu’elles émettent. Il existe ainsi des rayonnements “non ionisants” comme l’électricité domestique, la Radio, les antennes, satellites, radars, lampes, lumière visible…

Au delà d’une fréquence de 10^15 Hz, ce sont rayonnements “ionisants” comme l’ultra-violet, les rayons X, les rayons Gamma…

En mai 2011, le CIRC a classé les RF comme cancérogènes possibles (groupe 2B) pour l’homme, sur la base d’un risque accru de gliome. Les conclusions et les recommandations émises par le CIRC rejoignent les avis et recommandations déjà émises par l’Anses dans son rapport de 2009″

Champs électromagnétiques – Cancer Environnement

Quels sont les effets sur la santé des ondes électromagnétiques ?

La dangerosité dépend de la fréquence et de la durée d’exposition aux ondes électromagnétiques. Plus la fréquence est élevé plus l’onde est “haute en fréquence”, plus elle pénètre profondément les tissus humains (C’est le principe de la radiographie).

On pourrait penser que plus la fréquence diminue, plus les risques sont réduits. C’est FAUX. En réalité, certes l’onde est d’une fréquence plus basse, mais notre exposition à ces ondes est beaucoup plus prolongée.


Voici quelques exemples de risque sur la santé des ondes électromagnétiques : 

Exposition aux rayonnements micro-ondes à long terme provoque l’accroissement du cancer : preuves provenant des radars et des systèmes de communication mobile (Revue Ukrainienne, 2010)

Les téléphones sans fil DECT (et le WiFi) provoquent des irrégularités cardiaques (Etude du Journal Européen d’Oncologie, European Society of Paediatric Oncology 2016)

Lien entre l’utilisation du téléphone portable et le cancer du cerveau : 30 min d’exposition aux radiations de téléphone 4G affecte l’activité du cerveau (Revue Neurophysiologique, Décembre 2014)

Changements cliniquement significatifs des neurotransmetteurs sous l’influence de champs électromagnétiques pulsés d’antennes relais (Chercheurs Allemands, Octobre 2009)

Extrait de l’étude “Peur des Français de l’impact des ondes wifi et électromagnétiques sur la santé” – 61% des foyers français, de 4 personnes et plus, ont la crainte de l’impact des ondes sur leur santé à long terme.”

Sondage Statista Research Department, 2018​

Evaluation des nuisances sonores dans le DISE®

Avant d’intervenir dans le lieu de vie, le diagnostiqueur va effectuer un audit sur l’environnement extérieur pour recenser les lignes à haute tension, antennes relais TV, réseaux de télécommunications…

Puis, une fois à l’intérieur, le diagnostiqueur évaluera les répercussions des champs électromagnétiques hautes ou basses fréquences dans le bien analysé.

Les mesures des basses et hautes fréquences sont prises dans les lieux de repos (chambres, pièces à vivre, etc…).

Les mesures sont regroupées en 3 types : 

  • Champs basse fréquence (inférieure à 300 Hz) > Installations électriques, appareils électroménagers, lignes électriques de transports et de distribution, transformateurs, câbles souterrains, voies ferrées, éclairage public
  • Champs à fréquence intermédiaires (de 300 Hz à 10 MHz) > Dispositifs de CPL (Linky) et diverses applications industrielles et médicales, antennes de télécommunication, radars
  • Champs haute fréquence (supérieure à 10 MHz) > Antennes de radio, de télévision, antennes relai de téléphonie mobile (3G, 4G, 5G), systèmes sans fil de moyennes et courtes portées comme Wi-Fi, Bluetooth…

Le Diagnostic Immobilier Santé Environnementale permet d’attribuer un niveau d’exposition moyen par pièce. Dans l’hypothèse où le niveau d’exposition est : 

ACCEPTABLE

Si le niveau d’exposition est acceptable, vous pourrez ajouter cet argument à la liste des points positifs du bien immobilier pour le valoriser. 

SIGNIFICATIF

Si le niveau d’exposition est important, des conseils personnalisés pour atténuer les effets et limiter le désintérêt sur le bien seront donnés

D.I.S.E® en 3 étapes  RAPIDESPRATIQUES EFFICACES ET SIMPLES !

Les 3 autres nuisances evaluÉes dans le D.I.S.E®

Qualité
de l’air

NUISANCES
SONORES

Qualité de
l’eau

DIAGNOSTIC IMMOBILIER SANTÉ ENVIRONNEMENTALE – D.I.S.E® 

SOCIÉTÉ DU CONSORTIUM ÊTRE ÉCO – N°SIRET 84870533100017